Forum lesbien d'échanges et de discussions. Les femmes en aparté, les belles entre elles.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Café Philo d'Horizons ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Ven 24 Nov - 22:55

Sandy a écrit:

Alors, n'oubliez pas de vous poser à vous-même la question : "Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie?"

La voilà la grande question!


Et comme je l'évoquais plus haut, ces cailloux peuvent varier d'où l'importance de ne pas les mettre tous au même moment de sa vie dans le pot!
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 0:07

Je suis d'accord avec vous, les "gros cailloux" ne sont pas les mêmes tout au long de sa vie.

Mais, je pense qu'il y en a certains qui sont à la base de celle-ci, et qui peuvent nous aider à nous construire, voir s'accrocher à cela pour avancer.

Volauvent a écrit:
En fonction de l'avancement de la vie ,et de l'instant auquel on rempli le bocal , on ne remplira peut être pas ce dernier de la même façon?
Il peut être plus aisé de savoir quel caillou on ne mettra pas , plutôt que celui que l'on doit mettre, mais du coup, le bocal reste vide et se laisse envahir??


Plus jeune (bon oui, je suis encore jeune), mes priorités n'étaient pas les mêmes qu'aujourd'hui.
Il y a 4 ans, j'ai failli perdre mon père, et là, j'ai réalisé que tout le sable, les petits graviers qui jonchaient mon chemin, ne comptaient pas vraiment.
C'est dans les moments difficiles qu'on redéfinit ses priorités.

Je pense qu'on a toujours un ou deux gros cailloux et que donc le bocal n'est jamais vide.
Revenir en haut Aller en bas
Sybile
Toute l'exigence dans le charme
Toute l'exigence dans le charme


Féminin
Nombre de messages : 6283
Date d'inscription : 26/04/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 0:37

Sandy a écrit:
Je pense qu'on a toujours un ou deux gros cailloux et que donc le bocal n'est jamais vide

si, ça arrive que les gros cailloux disparaissent ou bien qu'on ne sache plus les voir et dans ce cas on est perdue...je parle par expérience...
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Super langue du forum
Super langue du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5456
Age : 46
Localisation/âge : quelque part ....
Humeur du jour : ouiiiii?? Qui me parle???
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 1:35

sybile a écrit:
Sandy a écrit:
Je pense qu'on a toujours un ou deux gros cailloux et que donc le bocal n'est jamais vide

si, ça arrive que les gros cailloux disparaissent ou bien qu'on ne sache plus les voir et dans ce cas on est perdue...je parle par expérience...

ils disparaissent pas les gros cailloux mais oui des fois on les voit pas !!!
faut savoir les apprecier et surtout faire tout pour ne pas les perdre
pis certains disparaissent mais d'autres tout aussi important prennent la place

_________________
---
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 1:48

vavounette a écrit:
ils disparaissent pas les gros cailloux mais oui des fois on les voit pas !!!
faut savoir les apprecier et surtout faire tout pour ne pas les perdre
pis certains disparaissent mais d'autres tout aussi important prennent la place


Tout à fait d'accord.

Et puis, ne sommes nous pas un des gros cailloux ?

Ce que je veux dire, c'est qu'à partir du moment, où tu es là, que tu vis, que tu affrontes ton existence ... tu prends soin de toi tu deviens en quelque sorte l'une de tes propres priorités.

Sans être égocentrique pour autant, je ne sais pas si je suis claire.
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Super langue du forum
Super langue du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5456
Age : 46
Localisation/âge : quelque part ....
Humeur du jour : ouiiiii?? Qui me parle???
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 1:50

Sandy a écrit:
vavounette a écrit:
ils disparaissent pas les gros cailloux mais oui des fois on les voit pas !!!
faut savoir les apprecier et surtout faire tout pour ne pas les perdre
pis certains disparaissent mais d'autres tout aussi important prennent la place


Tout à fait d'accord.

Et puis, ne sommes nous pas un des gros cailloux ?

Ce que je veux dire, c'est qu'à partir du moment, où tu es là, que tu vis, que tu affrontes ton existence ... tu prends de soin tu deviens en quelque sorte l'une de tes propres priorités.
Sans être égocentrique pour autant, je ne sais pas si je suis claire.

Ouep tout à fait d'accord avec toi
apres tout le plus important c'est notre propre personne

_________________
---
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 1:54

vavounette a écrit:
apres tout le plus important c'est notre propre personne


Je mets une nuance tout de même, je fais passer les autres avant moi mais on ne doit pas s'oublier et se considérer comme étant l'une de nos priorités.
Revenir en haut Aller en bas
vavounette
Super langue du forum
Super langue du forum
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5456
Age : 46
Localisation/âge : quelque part ....
Humeur du jour : ouiiiii?? Qui me parle???
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 1:57

Sandy a écrit:
vavounette a écrit:
apres tout le plus important c'est notre propre personne


Je mets une nuance tout de même, je fais passer les autres avant moi mais on ne doit pas s'oublier et se considérer comme étant l'une de nos priorités.

oui mais j'pense que pour bien prendre soin des autres, il faut etre bien soi-meme
(a moins de tomber sur des profiteurs bien-sur)

_________________
---
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Sam 25 Nov - 12:17

Sandy a écrit:



Tout à fait d'accord.

Et puis, ne sommes nous pas un des gros cailloux ?

Ce que je veux dire, c'est qu'à partir du moment, où tu es là, que tu vis, que tu affrontes ton existence ... tu prends soin de toi tu deviens en quelque sorte l'une de tes propres priorités.

Sans être égocentrique pour autant, je ne sais pas si je suis claire.


Non seulement tu es claire mais tu as exprimé un de mes sentiments.
Je ne savais comment le formuler.
Merci.


Et ce n'est pas être égocentrique, mais au contraire cette attitude rend plus disponible pour notre entourage.
Elle permet de se connaître, de ne pas aller dans tous les sens et d'être VRAIE avec les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 11:05

Largement évoquée en philo, la Liberté.

Suis je libre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 12:17

A mon sens, choisir les premières pierres c'est bien beau mais ce qui nous arrive la plupart du temps c'est qu'on ne distingue pas les grosses pierres des petites, parcequ'on apprend nous aussi à se connaitre et à nous déterminer dans nos choix....
Ce texte est sans doute valable si on se considère comme figé et prédéterminé dans ses choix....
A mon sens, à chacun ses priorités, même si c'est une vie fondée sur du sable....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 12:46

Sandy a écrit:
Largement évoquée en philo, la Liberté.

Suis je libre ?

Non , je dirais pas encore... on est prisonnier d'une éducation, d'un système social familial ou proffessionnel...
La liberté de l'esprit est essentielle mais elle s'apprend si elle est maîtrisée en accord avec ce qui nous entoure.

La liberté est une forme d'égoïsme aussi, si on la confond avec la liberté d'action.

Beau sujet de réflexion...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 12:52

aussi oui
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 13:04

Moi je dirais que oui, je suis libre.

Je suis d'accord avec toi Kiri, dès la naissance on nous met des barrières ... mais à partir du moment où tu peux faire des choix et les suivre, alors oui, on est libre.

J'y ai longuement réfléchi, surtout après mes 15 jours passés cet été avec des personnes handicapées.
J'ai mes 2 bras, mes 2 jambes à partir de là, je crois que je peux tout faire. Je ne dépend d'absolument personne sauf de moi.

Qu'est ce qui peut m'empêcher de changer de travail, si cela ne me convient pas ?
Qu'est ce qui peut m'empêcher de partir ?
Qu'est ce qui peut m'empêcher de mettre fin à une situation qui me rendrait malheureuse ?

Rien ... rien ne m'empêche de pouvoir faire tout cela.
On se met des limites à notre propre liberté, par peur, par ignorance ...

On est libre mais on s'emprisonne quotidiennement.

C'est mon opinion, j'attends vos avis sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Coccinelle
Bon Parti
Bon Parti
avatar

Féminin
Nombre de messages : 657
Age : 32
Humeur du jour : C'est les vacances !!!!
Date d'inscription : 06/10/2006

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 13:18

Dans le sens où tu l'entends Sandy, je pense qu'effectivement on est libre de faire ses propres choix.

Là où je pense qu'on l'est déjà beaucoup moins, c'est que ces choix qu'on pense faire librement, sont tous influencer par la société et les evenements qui nous entourent. A partir du moment où on est integré ou qu'on aspire à cette integration, on perd de notre liberté.
On ne pourra jamais être completement libre, enfin, c'est comme ça que je vois là chose !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 13:45

Je crois que la vrai liberté commence par un accord parfait avec soi même. Et là même si la société nous impose des choses (job immage sociale et familiale ect..) on arrive à être en accord avec soi meme et donc libre.
Je pense que nous mettons nous meme nos propres limites à notre liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 13:50

genereuse a écrit:
Je crois que la vrai liberté commence par un accord parfait avec soi même. Et là même si la société nous impose des choses (job immage sociale et familiale ect..) on arrive à être en accord avec soi meme et donc libre.
Je pense que nous mettons nous meme nos propres limites à notre liberté.

C'est exactement ce que je pense sauf que tu as su l'exprimer bien mieux que moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 14:30

Sandy a écrit:
Qu'est ce qui peut m'empêcher de changer de travail, si cela ne me convient pas ?
Qu'est ce qui peut m'empêcher de partir ?
Qu'est ce qui peut m'empêcher de mettre fin à une situation qui me rendrait malheureuse ?

Rien ... rien ne m'empêche de pouvoir faire tout cela.
On se met des limites à notre propre liberté, par peur, par ignorance ...

On est libre mais on s'emprisonne quotidiennement.


Et l'affectif dans tout ça?
Si on tiens compte des personnes qui nous entourent ça ne marche pas.

Car si je répond à tes trois questions, il y aura forcément d'autres questions qui réapparaîtrons ensuite et qui remettrons un frein à ma liberté.
Des verrous à faire sauter tu en trouveras toute ta vie sur ton chemin et la liberté s'aquiert tous les jours et on la perd un peu aussi chaque nouveau jour, à chaque nouvelle rencontre, à chaque nouvel évènement de sa vie.

Imagine, tu fais un choix, tu te dis que tu prend la liberté de changer de job!
Et bien cette liberté tu la perdra dès que tu en aura trouvé un autre.
C'est pareil comme ça pour tout!
Revenir en haut Aller en bas
Sandy
Reine du Sommier
Reine du Sommier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4290
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 14:39

Oui il y a l'affectif, je suis d'accord, mais je crois que si je ne suis pas bien avec moi même, je ne suis en quelque sorte pas libre avec les autres.

Si demain je change de travail, parce que celui ci ne me convient plus, je suis aussi libre de me planter et de le regretter.
C'est une question de choix, je fais celui ci donc je suis libre.

Pas facile d'être claire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 14:52

Sandy a écrit:
mais je crois que si je ne suis pas bien avec moi même, je ne suis en quelque sorte pas libre avec les autres.


Ca je suis entièrement d'accord! c'est un fait certain.

mais c'est ici que j'aimerais avoir ton avis...

Vachkiri a écrit:
Car si je répond à tes trois questions, il y aura forcément d'autres questions qui réapparaîtrons ensuite et qui remettrons un frein à ma liberté.
Des verrous à faire sauter tu en trouveras toute ta vie sur ton chemin et la liberté s'aquiert tous les jours et on la perd un peu aussi chaque nouveau jour, à chaque nouvelle rencontre, à chaque nouvel évènement de sa vie.

Imagine, tu fais un choix, tu te dis que tu prend la liberté de changer de job!
Et bien cette liberté tu la perdra dès que tu en aura trouvé un autre.
C'est pareil comme ça pour tout!
c'est là que la question me parait plus fondamentale, car cette liberté que tu évoques maintenant, tu l'as ok, et je comprend bien ce que tu veux dire:
ce n'est que que un fait c'est un état d'esprit (je pense t'avoir comprise).
Seulement, on le peux pas parler pour autant de liberté de vie dans l'absolu, de par ce que j'évoque là plus haut, au sujet des verrous qui réapparaissent (attention je parle au sens figuré bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 15:20

Je comprends pas bien Kiri tu peux essayer d'expliquer encore une fois svp
Revenir en haut Aller en bas
Kanou
Révolutionnaire des Alpages
Révolutionnaire des Alpages


Féminin
Nombre de messages : 3227
Age : 39
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 15:27

Bon...sans vouloir faire ma prof, hein...je pense qu'avant toute chose, il faut savoir de quoi on parle avant de répondre à un questionnement philosophique...

Qu'entend-on par liberté ? Quelle est l'acception, la définition, que vous lui donnez ?
De quel sujet (je) parle-t-on ? Quel est le contexte de cette question ?


Au sens premier, les hommes libres (citoyens, maîtres) étaient opposés aux esclaves, dans l'Antiquité. Chaque individu possède au moins un désir, sinon une expérience, complète ou non, de ce qu’il nomme liberté. Le concept est cependant difficile à définir, parce qu’il concerne des domaines apparemment différents.
Il existe une différence entre la liberté "intérieure"(liberté de penser) et la liberté de "situation" (liberté d'agir)
Si vous voulez en savoir plus, plusieurs philosophes s'opposent dans cette définition : Descartes, Spinoza, Leibniz, Kant, Rousseau, Sartre, Marx, Hegel.
Quelle qu'elle soit, la liberté résulte d'une vie en commun des individus et des lois qui les régissent (morales ou sociales).

La liberté morale (celle de penser, de s'exprimer...) est déterminée par l'éducation d'une société. La "sagesse" permet de délimiter l’espace intérieur d’une indépendance par rapport au monde et aux passions qu’il peut susciter. Mais la notion de liberté (morale) n’est qu’une illusion, due à notre méconnaissance de ce qui nous détermine.

La liberté sociale, et donc politique (celle de voter, de faire la grève, de se révolter...d'agir), correspond à des droits fondamentaux établis, ou non, par les sociétés. Les libertés acquises sont toujours à défendre, tandis que d’autres sont à revendiquer.

Après ce petit rapport théorique, je constate que vous y avez toutes répondu, avec votre sensibilité à chacune, et aussi vos priorités !
Donc...suis-je libre ?
Oui et non...je suis libre d'agir et de penser...mais est-ce vraiment ça la liberté ?
Sur quoi se fonde mon jugement ? Sur mon éducation à la liberté...j'aspire à la liberté en tant que femme blanche dans une société occidentale développée et industrialisée...serait-ce la même chose si j'étais dans un autre contexte de vie ?
Je pense être libre des mes "choix" de vie, qu'ils soient professionnels ou personnels...mais quelle est la part de l'absolu et du déterminisme dans ces choix ? Je choisis d'être enseignante, mais ai-je eu vraiment le choix dans mon contexte familial (enseignant pour la plupart lui aussi) ? Je choisis de vivre en couple avec ma chérie, mais ai-je eu vraiment le choix dans un contexte hétéronormatif (vie à 2, enfants, famille) de la vie en couple ? J'ai un certain idéal "politique", mais ai-je eu vraiment le choix de le penser ainsi, étant donné mon éducation d'extrême gauche ?
Je pense que ma liberté est très relative...collectivement, je dirais que je suis libre...libre d'être ce que je suis...mais individuellement, je ne le suis pas...libre de faire tout ce que je veux. C'est là que je rejoins Karl Marx...les lois collectives des sociétés sont aliénantes pour les individus, dans le sens où elles me sont imposées par la majorité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 15:44

Kanou a écrit:
Bon...sans vouloir faire ma prof, hein...je pense qu'avant toute chose, il faut savoir de quoi on parle avant de répondre à un questionnement philosophique...

Qu'entend-on par liberté ? Quelle est l'acception, la définition, que vous lui donnez ?
De quel sujet (je) parle-t-on ? Quel est le contexte de cette question ?
.....

Après ce petit rapport théorique, je constate que vous y avez toutes répondu, avec votre sensibilité à chacune, et aussi vos priorités !
.

Kanou il ne s'agit pas d'un cours ici, il s'agit d'un échange de point du vues avec nos sentiments personnels...
Pour ce qui est des grandes définitions j'imagines qu'on peut les trouver dans tous les bons ouvrages traitant du sujet.


Alors quand à "savoir de quoi on parle" et à savoir si "on répond correctement" à une question philosophique , je ne crois pas que ce soit le but de la manoeuvre.
Excuse moi de recadrer mais ce débat est également ouvert à tout personne n'ayant pas suivit des cours de philo, ...

Bien sûr que l'aspect intellectuel de la question est important et l'éclaircissement que tu nous a donné ici est enrichissant, tu as dailleurs écrit ici d'une manière beaucoup plus précise que je ne pourrais le faire mon sentiment profond et je t'en remercie.
Tu as expliqué en un poste ce que j'essaye d'exprimer depuis tout à l'heure :
Kanou a écrit:
Je pense que ma liberté est très relative...collectivement, je dirais que je suis libre...libre d'être ce que je suis...mais individuellement, je ne le suis pas...libre de faire tout ce que je veux. les lois collectives des sociétés sont aliénantes pour les individus, dans le sens où elles me sont imposées par la majorité.
Généreuse en lisant ce que kanou a expliqué tu comprendra mieux, je ne m'étais pas très bien exprimée en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Kanou
Révolutionnaire des Alpages
Révolutionnaire des Alpages


Féminin
Nombre de messages : 3227
Age : 39
Date d'inscription : 29/03/2005

MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 16:02

Vachkiri a écrit:
Kanou il ne s'agit pas d'un cours ici, il s'agit d'un échange de point du vues avec nos sentiments personnels...
Pour ce qui est des grandes définitions j'imagines qu'on peut les trouver dans tous les bons ouvrages traitant du sujet.


Alors quand à "savoir de quoi on parle" et à savoir si "on répond correctement" à une question philosophique , je ne crois pas que ce soit le but de la manoeuvre.
Excuse moi de recadrer mais ce débat est également ouvert à tout personne n'ayant pas suivit des cours de philo, ...

Je ne suis donc pas libre d'expliquer de quoi je parle...il ne s'agissait que d'approfondir certaines notions de ce "café philo"...et surtout de permettre à des personnes qui n'ont pas suivi de cours de philo de justement comprendre de quoi on parlait, d'élargir leur horizon, et surtout de comprendre tel ou tel raisonnement philosophique. Il ne s'agissait pas d'un cours non plus...juste d'un résumé de la définition que l'on pouvait donner au concept de liberté. Définir les termes d'une question me semble la base fondamentale de tout échange, philosophique ou non. Cela fait partie d'une certaine rigueur intellectuelle, à mon sens, qui permettrait d'éviter bien des écueils dans la compréhension de nos propos. J'ai passé du temps à rédiger cette réponse...elle manquait certainement de spontanéïté à ton goût, mais cette recherche dans des "ouvrages spécialisés" m'a permis d'y répondre et de me poser des questions.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   Jeu 7 Déc - 16:10



Mais je ne remet pas ça en question, ...au contraire, j'ai été fort intéréssée par le contenu.

(Désolée, sans vouloir vexer personne, j'ai encore du mal m'exprimer, je m'en tiendrai là..)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Café Philo d'Horizons ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Café Philo d'Horizons ...
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» CafézOïde
» café sans perco ?
» Ski Philo Psycho
» Élections facultaires de Philo et Lettres du 22/02 - 23/02
» Moulin à café ou moulin à graines?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HORIZONS DE FEMMES :: Bouillon de Cultures-
Sauter vers: